C’est officiel, Google arrête son activité en Chine.

Depuis quelques heures, Google chine redirige son site google.cn vers google.com.hk la version Hong-Kongaise du moteur de recherche. Le géant du net a donc trouvé un échappatoire raisonnable, au problème de la censure qui lui était imposé.

Sur le blog officiel de la compagnie, David Drummond le vice président du développement et directeur juridique de Google s’exprime : « Il a été extrêmement difficile de trouver une solution honorable à notre promesse de supprimer la censure sur google.cn. Nous voulions que tout le monde est accès à notre service y compris la Chine continentale, mais encore a t-il fallu convaincre le  gouvernement chinois qui est resté camper sur sa position de non-levée de la censure. Nous faisons confiance à notre nouvelle approche qui consiste à permettre via google.com.hk les requêtes effectuées en caractère Chinois simplifié. Cette nouvelle solution est un nouveau challenge, il est totalement conforme à la législation chinoise en vigueur et permettra d’accroitre significativement l’accès à l’information aux chinois. »

Google va maintenir ses opérations de recherche et de développement dans ses bureaux chinois, et continuera d’offrir ses services publicitaires sur internet. Néanmoins Mr Drummond admet qu’il y aura un certain impact sur le déménagement des serveurs vers Hong Kong et cela limitera relativement les capacités de ventes dans le pays.

Les autres services tels que Google Search, Google News et Google Image vont aussi être redirigés vers Hong Kong et seront libérés de toute censure. Bien que Hong Kong fait partie de la Chine, le territoire est considéré comme une région administrative spéciale. En effet, l’île a maintenu son propre système juridique et Google profite de cette situation particulière qui lui confère une meilleur protection au regard de la loi.

Cette action historique fait suite aux départ de Lee Kaifu l’ancien président de Google Chine l’an dernier. Depuis cet évènement, l’entreprise perdait peu à peu son dynamisme, s’ajoute à cela le scandale du 12 Janvier 2010 lorsque Google, avait dévoilé qu’une attaque pirate émanent du gouvernement avait été porté sur des comptes Gmail de dissidents chinois. De plus certains services tels que Youtube, Google Docs et Blogger étaient partiellement ou entièrement bloqués en Chine continentale. Cette suite d’évènements a ainsi conduit à la fermeture annoncé de la filiale chinoise du géant américain.

source : blog de Google

Recherches ayant menés à cet article:

  • contact cegoogle cn loc:CA
  • mail grand-tech cn loc:CA
  • activité chinoise
  • contact sohu net loc:CA
  • email zby mail sohu net loc:CA
  • mail cet net cn loc:CA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *