La Silicon Valley à la chinoise dans le centre de Pékin

2

Une Silicon Valley à la chinoise dans le centre de Pékin

Zhongguancun Science Park

Après 30 ans de croissance folle tirée par ses usines et de la technologie importée de l’étranger, la Chine veut modifier son modèle économique. Priorité à l’innovation et à la créativité, cela implique des expérimentations économiques comme la zone franche qui a été lancée à Shanghai.

 

Innovation from Beijing

Cela représente aussi des projets pour favoriser des start-ups chinoises, un lieu d’éclosion de ces jeunes pousses existe à Pékin, Zhongguancun, un quartier proche des universités à l’ouest de Pékin.

zhongguancun1

Le but est que cet endroit soit réputé mondialement comme un lieu d’innovation et d’excellence technologique à l’horizon 2020 et c’est déjà le cas à l’échelle de la Chine.  En effet, la technologie à Pékin ne se limite pas à mettre en place des sites internet pour vendre de l’immobilier, loin de là…

 

Se trouvent dans ce quartier technologique des sociétés qui ont mis au point le système de navigation par satellite chinois et c’est à cet endroit que se trouvent les terminaux, il y a aussi des centre de pointe de la recherche pharmaceutique dont ceux qui ont mis au point le vaccin contre la grippe aviaire H1N1, ainsi que des entreprises qui travaillent sur le programme spatial chinois. Sans parler de la présence des entreprises les plus établies du secteur en Chine comme Lenovo et Baidu.

zhongguancun3

70% de la surface industrielle de Pékin

 

A la base, ce quartier de Zhongguancun était tout bêtement l’endroit de Pékin où on vendait du matériel informatique et électronique et cet aspect de Zhongguancun existe encore aujourd’hui, avec des milliers de mètres carrés d’espaces commerciaux.

 

En plus de ces immeubles, Zhongguancun es un lieu de production et 70% de la surface industrielle de la ville de Pékin se trouve là avec plus de 480 kilomètres carrés, occupés par près de 2.000 sociétés technologiques, dont plus de 300 qui ont eu un chiffre d’affaires supérieur à 1 milliard de yuan en 2012.

 

Les sociétés situées à Zhongguancun sont déjà très ouvertes sur le monde, beaucoup de projets profitent d’investissements étrangers et il y a des coopération avec des entreprises étrangères qui cherchent à travailler avec les techniciens chinois. Parmi ces grandes sociétés internationales, on peut citer Intel, et un des plus grands centres de recherche de la société pharmaceutique Merck Cerono.

 

Une zone en très forte croissance avec 1/3 des joint-ventures technologiques chinoises/étrangères

 

D’après le comité administratif qui gère la zone, il y aurait plus de 3.000 immatriculations de sociétés chaque année, avec un phénomène particulier : plus de 600 de ces sociétés sont crées par des chinois qui rentrent d’études à l’étranger. Il y a une dynamique spécifique à ces étudiants qui préfèrent créer leur propre emploi que de rentrer dans le système économique chinois établi. C’est une source de changement des mentalités en Chine, et selon les officiels il y a au moins deux nouvelles start-ups qui sont crées chaque jour par des étudiants chinois qui reviennent de l’étranger.

 

Ces étudiants ont accéléré d’une certaine façon l’internationalisation du quartier de Zhonguancun en attirant avec eux des investisseurs étrangers, au point qu’un tiers des joint ventures technologiques chinoises sont situées à Zhongguancun.

 

Il y a environ 80 sociétés de Zhongguancun côtées en bourse sur des marchés étrangers.

 

Pour une enquête réalisée par le magazine MIT Technology Review, Steve Blank entrepreneur et universitaire en Californie a visité Zhongguancun et a été totalement bluffé. Pour lui, les chinois ont condensé 30 ans d’histoires des start-ups à travers le monde et ont tout condensé en 5 ans à Zhongguancun, avec un écosystème de société complètement intégré au niveau de celui de la Silicon Valley.

 

zhongguancun2

 

Une frénésie de dépôt de brevets

 

La révolution qui est peut-être en cours à Zhongguancun est dans la créativité. L’économie chioise a la réputation d’être une économie de copies, mais les sociétés de Zhongguancun ont déposé 1.700 demandes de brevets internationaux, les sociétés se sont étendues, ont ouvert 300 filiales à l’étranger , dans plus de 50 pays, ce qui est favorisé par les autorités chinoises : la zone a des accords de partenariat avec Sophia Antipolis en France et le Centre pour l’innovation d’Ottawa , des lieux comparables dans l’esprit.

 

C’est un des endroits où se dessine l’avenir technologie de la Chine en collaboration étroite avec les grandes universités chinoises qui sont juste voisines.

 

Un article proposé par Scout Real Estate apartment in Beijing

 

Sources :

 

 Chinitech

 

2 Responses

  1. Toulouseimmo9

    Les chinois n’ont pas fini de nous surprendre. Ces nouveaux projets HIGH-Tech laissent bien présager de ce que sera l’économie mondiale d’ici quelques années : la chine sera une nouvelle puissance d’innovation avec laquelle il faudra compter (en plus d’être deja l’usine du monde.. elle va devenir le labo ou le bureau d’ingenierie..)

    Ils sont aussi très innovants en matière d’immobilier : j’aime beaucoup l’architecture de ces bâtiments que tu présentes en photo.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *