Alijk, la nouvelle appli santé d’Alibaba

La nouvelle application mobile d’Alibaba est disponible depuis le 1er Décembre sur Wandoujia, un store chinois d’applications Android.

Qu’offre donc la nouvelle application du géant de l’e-commerce chinois ?

Les services d’Alijk

Derrière un nom assez énigmatique, Alijk est en fait l’abréviation phonétique de « Ālǐ jiànkāng » (阿里健康) qui signifie littéralement « Ali Santé ». L’application permet en effet de simplifier la vie des chinois en matière de santé. Grâce à l’application, ils peuvent acheter des médicaments en ligne après avoir téléchargé des photos de la prescription de leur médecin. Les utilisateurs peuvent également retranscrire le contenu détaillé de la dite prescription par écrit ou la décrire par oral.

alijk

Ali-Santé envoie ensuite la photo ou la description de l’ordonnance aux pharmacies les plus proches.  L’utilisateur va ainsi pourvoir comparer les prix offerts par ces dernières avant de passer sa commande. Il n’aura ensuite plus qu’à payer et à attendre la livraison de ses médicaments.

La fin du monopole des hôpitaux

On estime que les prix affichés par l’application sont en moyenne 20% inférieurs aux prix moyens du marché. Ce qui permet de réduire les coûts d’achat total des médicaments d’environ 50% pour l’utilisateur. En effet ce sont les hôpitaux publics et les cliniques spécialisées qui ont longtemps détenu le monopole en matière de vente de médicaments en Chine. Ce qui leur permettait de pratiquer des prix élevés et de financer une grande partie de leurs dépenses. On peut donc aisément prévoir qu’Alijk sera un succès.

Alijk1

 Peu de concurrence

Alijk a été créée par Alibaba Health Information Technology Ltd possède une vaste base de données sur les produits pharmaceutiques. La compagnie est de plus l’une des rares à avoir obtenu une licence pour la vente de médicaments en ligne. Une licence extrêmement compliquée à obtenir en Chine, où seul un nombre limité de produits de soins de santé ou de dispositifs médicaux sont actuellement autorisés à la vente en ligne.

Alijk2

L’entreprise a également construit un système de code-barres électronique pour les médicaments en Juillet dernier. Il permet aux utilisateurs des applications Taobao et Alipay de scanner les codes-barres sur les emballages de médicaments pour trouver des informations détaillées à leur sujet. En dehors des services de codes-barres, Alipay, l’application de paiement mobile d’Alibaba, a permis la prise de rendez-vous à l’hôpital à travers la plate-forme.
Alijk3

Tencent, l’autre géant de l’Internet chinois lorgne également le marché des soins de santé. Tout comme Alipay, WeChat  permet également la prise de rendez-vous et le paiement mobile. Tencent a de plus récemment investi dans deux sociétés chinoises de soins de santé en ligne, qui possèdent également une réserve considérable de données sur les produits pharmaceutiques et qui travaillent sur des programmes similaires.

Il sera donc intéressant de voir comment évoluera le marché de la santé en ligne en Chine, surtout maintenant que les deux géants de l’internet chinois ont décidé de s’y livrer bataille.

Pour en savoir plus :

Les consommateurs chinois sont préoccupés par leur santé

La e-réputation dans le secteur de la santé en Chine

Le groupe Alibaba deviendra-t-il le Microsoft Chinois ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *