Air Halo : Un bouclier Anti-germes ?

Pourquoi un Purificateur d’Air Portable ?

A 5 jours de la fin de sa campagne Kickstarter, et avec 41 141 £ récoltées sur les 35 000 £ demandées, le purificateur d’air portatif pour se protéger des épidémies est en passe de devenir une réalité. Quelle est la technologie derrière cet appareil ? Est-ce fiable ?

Dr Herman Tsui nous raconte pourquoi il en est venu à développer cette « bulle d’air » personnelle. En 2003, la SRAS (ou Syndrome respiratoire aigu sévère lié au coronavirus) frappe la métropole asiatique de Hong-kong ainsi que la Chine. Tuant 774 personnes. C’est son sentiment d’impuissance face à ce scénario épidémique, combiné avec le manque de solutions de protection réellement fiables sur le marché, qui l’a poussé à agir.

 

Comment ça Marche ?

Air Halo ionise l’air environnant pour détruire tout agent biologique cherchant à passer la barrière qu’il crée autour de l’appareil. Sa capacité est en moyenne d’un mètre cube. Il faut donc le garder à proximité. Voici une démonstration du concept en vidéo :

Un Projet de Santé Publique

La technologie développée par docteur Tsui n’était à l’origine pas à vocation aussi compacte. C’est à la faveur d’une conversation avec un ami, ce dernier lui décrivant sa frustration de ne pas pouvoir se protéger dans les transports qui l’idée a commencé à germer.

En effet outre le fait que tous les bâtiments n’ont pas la possibilité de s’équiper d’une protection de masse, cette dernière n’est d’aucune aide quand il s’agit de se rendre d’un lieu à l’autre. C’est pourquoi une portable est indispensable durant des périodes à risque. De plus, si adopté en masse les économies d’échelle permettront à la fois de réduire le prix individuel de l’appareil et de mutualiser la protection commune.

Les trains, avions et autres modes de déplacements sont des espaces communs, propices non seulement à la propagation des virus dans l’habitacle, mais aussi dans des lieux encore non touchés. Ce phénomène est particulièrement vrai dans le cas des vols internationaux. Nos modes de vies et impératifs professionnels nous empêchent de nous passer de ces services. C’est donc vers l’innovation qu’il faut se tourner. Dans un monde moderne et hyperconnecté, aucune épidémie ne peut vraiment être considérée comme seulement locale, il y a toujours un risque.

Note : Il s’agit ici d’une protection contre les germes et la pollution de l’air par les particules fines. C’est une autre problématique, dont les solutions reposent sur des technologies à filtres, qui doivent être changées régulièrement.

 

Conclusion : Est-ce j’en ai besoin ?

Si comme moi vous êtes un technophile, vous vous déplacez déjà avec un bon nombre d’objets électroniques (PC, Tablette, téléphones, etc.), est-il vraiment nécessaire d’avoir un purificateur d’air portable ? Est-ce que cela ne va pas vous attirer des regards curieux de la part de vos collègues ?

Selon moi Air Halo est le genre d’objet qu’il serait intéressant de garder dans un placard « au cas où ». Outre son design passe-partout (plus proche de la tasse de café que d’un masque hospitalier), c’est le genre d’objet qui en cas de panique sanitaire ne vous attirera qu’un seul type de question : « Ou est-ce que je peux m’en procurer un ? »

Maintenant vient la question de son efficacité : que se passe-t-il en cas de vent fort ? Ou si quelqu’un vous éternue directement dessus ? Comme toute technologie, il y a des axes d’amélioration. Mais c’est une avancée en matière de sécurité qui est la bienvenue, et qui espérons-le ouvrira la voie vers d’autres innovations dans le domaine.

Prochaine étape la connexion avec nos autres appareils et technologie digitale ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *