En Chine, une appli permet l’essayage des vêtements en ligne

3

Une réponse aux déceptions des consommateurs e-commerce

Achats en ligne : de nombreux consommateurs déçus

De nombreux internautes achètent leurs vêtements en ligne. Cependant, beaucoup d’entre eux sont obligés de renvoyer leur colis car il n’est pas conforme à ce qu’ils voulaient, de nombreux problèmes de taille arrive fréquemment. Avec les outils 3D, il était temps que des entreprises mettent en place un moyen de résoudre ce problème.

La révolution 3D

C’est ce qu’a fait l’entreprise française Fitle. Il suffit pour cela de prendre quelques photos de vous pour ensuite communiquer vos mensurations au site. L’utilisateur peut également créer ses propres tenues complètes car le site répertorie les vêtements achetés précédemment, ainsi vous pouvez voir si un nouveau jean ira avec votre ancien tee-shirt. L’entreprise a également des partenariats avec des grandes marques de mode pour assurer à ses clients le meilleur service qu’il soit. En répertoriant les différents textiles, elle peut ainsi ajouter plus de détails et permettre une meilleure précision lors de l’essayage virtuel des clients. De plus, ces derniers n’auront pas besoin d’aller sur les différents sites de marques pour acheter les vêtements, ils seront directement proposés dans leur panier d’achat (plus d’info sur la mode en Chine par ici.

fitle-1

En Chine, il existe aussi une application chinoise appelée Liangtishiyi.

Liangtishiyi : l’application chinoise

Le concept de l’appli

Liangtishiyi est une plateforme qui permet aux utilisateurs de créer leur propre avatar pour ainsi choisir leurs vêtements selon leur gabarit. Ils peuvent vérifier que leurs achats seront adaptés à leurs besoins. Si les internautes sont contents de leur choix, ils peuvent valider leurs achats directement. Cela permet aux utilisateurs d’acheter plus rapidement, plus facilement et d’éviter les retours de colis. De plus, leurs recherches sont sauvegardées et ils pourront avoir accès à leurs anciens achats.

Les difficultés rencontrées

Cependant, le problème de cette entreprise réside dans le fait que les consommateurs chinois achètent leurs vêtements en ligne sur divers sites, comme Taobao ou encore JD. La distribution en Chine n’est pas du tout répertoriée de la même manière qu’en Europe. Malgré les problèmes qu’elle rencontre, l’application Liangtishiyi pourra s’améliorer grâce à des aides financières. Les dirigeants de l’entreprise prévoient d’utiliser les aides financières mis à leur disposition afin de construire leur propre modèle virtuel en 3D. Elle a encore du chemin à parcourir pour se démarquer de ses concurrents principaux tels que Fits.me et Metail, qui ont une place importante en Chine.

fitli

Il existe d’autres applications permettant de choisir le maquillage adapté à votre peau, les lunettes qui vous conviennent et même les meubles qui iraient bien dans votre maison. De nombreuses entreprises planchent sur ce nouveau marché très prometteur. On peut prévoir que d’ici quelques années, le marché du e-commerce explosera dans le monde entier au vu de l’utilisation importante d’Internet. De plus, de nombreuses marques utilisent les outils technologiques de pointe afin de proposer toujours plus d’applications.  Ce genre d’innovation essaye de supprimer l’un des derniers avantages de l’achat dans les magasins de ventes au détail : l’expérience client. L’essayage virtuel est un premier pas mais encore assez loin de ce qu’il faudrait tant par son ergonomie que sa précision. Tout de même, avez-vous envie de les tester ?

D’autres articles sur le High tech et la Chine sur Chinitech

Le marketing digital en Chine en 7 points

La guerre des apps de transports est déclarée en Chine

3 Responses

  1. sarah

    c’est un marché très prometteur qui pourra améliorer l’expérience d’achat des acheteurs surtout ceux qui n’achètent pas en ligne car ils veulent voir les vêtements sur leurs corps ce qui sera bien possible.
    Merci pour l’article

    Répondre
  2. Lea

    Oui mais on va passé des heures avec cette application, je parle pour les filles car pour les hommes je ne crois pas que cela les intéresse, le concept est bon mais
    ça peur marché pour des produits et pour d’autres non
    De toute façon l’e-commerce en chine est en vogues et le terrain est favorable pour crée son business

    Répondre
  3. Lea

    Bonjour,moi je trouve que ça peut toujours servir, certes ce n’est pas un atout majeur pour nous inciter a essayer et acheter le produit, mais je trouve ça innovateur

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *