Une équipe de chercheurs chinois met au point la jambe intelligente

Le 15 septembre 2015, la première jambe artificielle intelligente, appelée Windrunner a été présentée lors d’une conférence sur le domaine à Zhengzhou faisant ainsi de la Chine l’un des premier pays capable de produire ce genre de prothèse.

Une innovation Chinoise

Ce projet a été réalisé sous la tutelle de Wang Qingde l’institut des systèmes intelligents et d’ergonomie de l’université de Pékin, chercheur de renommée internationale dans le domaine des prothèses

Ces dernières années, Wang Qining a concentré ses recherches sur l’étude et le développement des  systèmes robotiques intelligents ainsi que les interactions homme-machine, y compris robots intelligents bioniques, des membres intelligents à articulations multiples, la reconnaissance de mouvements humains et l’analyse de la marche..

Un membre prenant une part active au processus de déplacement

« Windrunner » est un membre ayant une très grande capacité d’assistance de son utilisateur qui possède un grand nombre de capteur, de processeurs et d’outils électromécaniques capable d’arriver à un  haut niveau de fonction analogique avec les neurones biologique, le cerveau et le tissu musculaire squelettique, l’une des premières combinaisons de la robotique et de la fabrication de prothèse au monde.

windrunner

La cheville intelligente de « Windrunner » est composée de système de contrôles électromagnétiques  et électroniques de façon à identifier le signal des détecteurs à une vitesse de 25 fois ce que peut percevoir l’œil humain. Ainsi, avec une claire identification de la position géographique de son utilisateur, la jambe est capable d’anticiper l’intention de celui-ci. Le membre artificielle prend donc une part active dans le déplacement de la personne, n’attendant pas les ordres venant du cerveau et du système nerveux. Que ce soit dans des escaliers, à des vitesse de marches différentes, en descendant, montant une pente ou en s’asseyant, la jambe artificielle est capable de s’adapter très rapidement aux besoins de son utilisateur.

Composée de fibre en carbone utilisée dans l’industrie spatiale, cette prothèse est très résistante, flexible, légère avec une durée de vie très longue.

Selon l’équipe de production de BRANCH, bien que le marché du membre de remplacement soit monopolisé par les grandes firmes de membre intelligent comme le fabricant islandais Ossur, « Windrunner » possède le potentiel  pour se tailler une place dans le marché local. Il faut simplement une bonne promotion utilisant les bon canaux de communication en Chine.

Source

Kcchip

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *